Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Trafic aérien : +3 % au second trimestre 2012


Selon l’Observatoire de l'aviation civile, le trafic aérien passagers de l’Hexagone continue d’augmenter sur les lignes domestiques comme à l’international. Au second trimestre 2012, il a enregistré une croissance de 3 %, soutenant ainsi l’activité de l’ensemble du secteur malgré un environnement toujours plus incertain



Trafic aérien : +3 % au second trimestre 2012
Le trafic intérieur de la métropole a progressé de près de 2 % et l’international de 3,6 %. Quatre marchés ont été particulièrement actifs pendant le 2ème trimestre 2012 : le trafic avec le Maghreb (+7 %), celui avec le Moyen-Orient (+9 %) l’Asie (+ 7 %) et celui entre les aéroports régionaux (trafic intérieur métropole – liaisons transversales : +13 %). Quelques exemples pour illustrer : Paris-Alger, 17 % ; Paris-Tel Aviv : +21 % ; Paris-Shanghaï : 18 % ; Lyon-Nantes : +26 %. Cette progression du trafic de passagers s’est accompagnée d’une diminution (-1,1 % 2nd trimestre 2012/2nd trimestre 2011) des mouvements IFR contrôlés (arrivées et départs France).

Les performances des aéroports français
L’activité des aéroports (en passagers) progresse de 3 % au 2nd trimestre 2012. Très soutenue sur les grands aéroports régionaux (+7 %), et notamment à Marseille (+17 %), Toulouse (+10 %) et Nantes (+8,5 %). Par contre, elle évolue peu pour ADP (+0,4 %), pour cette période. Orly a même été marqué par un recul de 2 % du trafic.
Les résultats de ce second trimestre 2012, montre que les opérateurs aériens parviennent à limiter la casse malgré les incertitudes économiques. Ils demeurent parmi les rares secteurs d’activité qui maintiennent, et même pour certains, développent leur activité.

oac_trimestriel_12_page_a_page_vf.pdf OAC_trimestriel_12_page_a_page_VF.pdf  (6.01 Mo)