Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Transavia veut changer la couleur du zèbre, pas si simple !


On pourrait penser que dans l’aérien, l’heure est à la méthode Coué. Depuis le début de l’année, pas une compagnie n’échappe à son «Vous allez voir ce que vous allez voir». Transavia ne faillit pas à la règle. En changeant les couleurs de la compagnie et les uniformes, la low cost d’Air France veut devenir première compagnie à Orly. Chiche.



Pas de doute, Antoine Pussiau le patron de Transavia France sait ce qu’il veut. Pour ce professionnel de l’aérien, tenir les objectifs ne l’effraie pas : «Nous sommes parvenus à nous hisser à la 2e place au départ d’Orly sur l’international. Notre objectif est désormais la 1ère place». Et les résultats semblent lui donner raison : 20% de croissance en 2014 et une prévision qui vise les 30% pour 2015. La compagnie a transporté 3,2 millions de passagers en 2014 et veut dépasser la barre des 4 millions pour 2015, grâce notamment à l'arrivée de sept avions supplémentaires d'ici début juillet. La flotte comptera alors 21 Boeing 737.

Nouveau pari, le changement d'image graphique. Fini le vert pomme criard, si la couleur de l’espérance est toujours là, elle se fait plus discrète, plus élégante. La compagnie a repensé ses uniformes, réimaginé sa plateforme digitale et intégré des icônes graphiques plus lisibles. Coup de jeune sur le logo, il conserve le vert mais le T de Transavia est symbolisé par 2 petites flèches. 

Le coup d’envoi de la bataille d’Orly est engagée. Face à Transavia, EayJet notamment. Un poids lourd.