Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Tunisair en zone de turbulences : des divisions internes paralysent la compagnie


En pleine réorganisation post-Ben Ali, la compagnie Tunisair est en proie à des conflits en interne qui menacent son avenir. Malgré plusieurs concessions de la direction générale, plusieurs sections syndicales semblent pencher pour le rapport de force, contre l’avis de la centrale syndicale. C’est en tous cas la situation relayée par le média local Business News, qui prévenait mardi : «Tunisair va droit dans un mur».



Tunisair en zone de turbulences : des divisions internes paralysent la compagnie
Le média tunisien rappelle ainsi que l’externalisation des services techniques et logistiques intervenue sous le régime Ben Ali a dû être annulée par Mohamed Ghannouchi au lendemain de la révolution tunisienne, sous la pression des syndicats et plus particulièrement de l’UGTT. Une concession importante, qui n’aura pas suffit à apaiser les tensions au sein de la compagnie. A la suite du départ de l’éphémère gouvernement Ghannouchi, les différents acteurs du dossier, syndicats compris, s’accordent sur un retour au calme. Dans cette optique est créée une commission stratégique, afin d’examiner la situation et mettre en place un plan de relance. Surprise : à la veille du rendez-vous prévu avec les organisations syndicales, le 22 mars, une dépêche annonce la suspension de négociations qui n’avaient pourtant pas été entamées. Le manque de visibilité est invoqué par des sections syndicales, qui ne suivraient pas la ligne de l’UGTT.