Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Un mari jaloux lance une fausse alerte pour garder sa femme à la maison


L’aéroport de Dakar était aux abois le 18 septembre 2012, après un coup de téléphone très inquiétant. Il indiquait qu’une bombe était placée dans l’avion RAM qui allait bientôt atterrir sur le tarmac. La plate-forme a aussitôt réagi en demandant à l’appareil en approche de continuer à voler afin de gagner du temps. L’avion aurait ainsi été retenu plus de trois heures dans les airs pendant que les mesures de sécurité nécessaires étaient mises en place.



Un mari jaloux lance une fausse alerte pour garder sa femme à la maison
Au final, c’était heureusement une fausse alerte. L’appel n’était pas le fruit d’un terroriste mais d’un mari jaloux. Pour empêcher sa femme de partir passer quelques jours à Paris (via une escale au Maroc), le Sénégalais a téléphoné à l’aéroport Léopold Sédar Senghor pour dire qu’une bombe se trouvait dans l’avion de la RAM (la compagnie que son épouse allait prendre malgré son opposition), espérant ainsi la garder auprès de lui. L’appel a été pris au sérieux par les autorités qui ont dépêché policiers, pompiers, gendarmes et évacué les passagers… Après plusieurs heures, l’appareil incriminé qui attendait l’autorisation d’atterrir, a pu se poser. L’inspection n’a révélé aucune bombe. Par contre, une enquête a été ouverte à la suite de la fausse alerte et l’auteur a été rapidement retrouvé. Il a du se justifier devant un juge deux jours plus tard.