Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 28 Novembre 2011

Un tour de vis annoncé pour Air France en 2012



Alors que le monde du transport aérien bruisse encore de l'absence d'une trentaine de vis sur un appareil d'Air France, la Tribune, dans son édition du lundi 28 novembre, annonce que le plan d'économie d'Air France se ferait en deux fois : avant et après les élections présidentielles.



Un tour de vis annoncé pour Air France en 2012
La crainte d'un licenciement important de personnel n'a pas échappé aux syndicats qui, depuis quelques jours, montent au créneau médiatique pour dénoncer les "coups bas de la compagnie", de la grève des PNC à la maintenance en Chine. Mais au delà, à en croire les sources internes, Alexandre de Juniac a besoin d'un minimum de temps pour mettre en œuvre les premières mesures d'économies attendues pour janvier prochain. Selon nos informations, elles ne concerneraient que l'exploitation et porteraient sur des réductions de capacité voire de lignes en fonction des résultats de l'année écoulée. Après les élections présidentielles, une fois passées les législatives, la compagnie pourrait faire plus fort en réduisant une partie du personnel au sol (souvent jugé trop nombreux par les experts) et en reconfigurant ses services. Il reste que le poids du social chez Air France est plus important que chez toutes les autres compagnies et que cette réduction des coûts demandera, à elle seule, du temps et un réel dialogue interne. Difficile de croire qu'il se fera sans mouvements sociaux. Pour l'heure, le nouveau PDG veut se rendre compte par lui-même de la situation de la compagnie. Aidé dans cette mission par les proches de l'ancien Président Gourgeon, il pourra, sans doute compter sur l'aide de Jean Cyril Spinetta, très présent dans les couloirs de la compagnie.



1.Posté par patrick le 28/11/2011 09:11
Est ce que la reconquête du bénéfice ne passe pas aussi par une reconquête des clients ? Aujourd'hui avec un service déplorable, des tarifs exorbitants, un rapport qualité/ prix médiocre ce n'est pas forcement en réduisant ces couts drastiquement qu'Air France redressera ses comptes. Il faut sortir les vieux barons managers de cette compagnie, et revoir toute le politique clientèle.
Je suis Platinium depuis 6 ans, je vais passer directement ivoire, depuis un moment j'ai choisi LH/ Swiss/ BA car sur ces compagnies je retrouve un tarif correct, et un service a bord satisfaisant.....Quel médiocrité que ces boites blanches proposées en Europe en classe P ou C..... Je ne parle pas des nouveaux sièges sur les vols courts et moyens courriers inconfortable, qui font étrangement ressembler à la configuration actuelle des cabines Easy Jet....Mais pour un tarif nettement supérieur....Et on oublie bien entendu la premium long courrier, le paire premium actuellement sur le marché.

2.Posté par vivou le 30/11/2011 14:13
fut un temps un ancien champion du monde de course automobile avait tente l aventure en tant que patron d une ecurie de f1 francaise lui francais evidement et il fustigeait toujours la france en disant la main d oeuvre est trop chere en france alors que son pilote principal de l epoque touchait quelque chose comme 2 millions de francs par mois et bien pourquoi les actionnaires d airfrance ne fustigeraient pas les prix des avions par exemple ??? et la peut etre qu un salarie a 2000 euros par mois serai moins lourd a assumer enfin quand on veut se debarasser de son chien on dit qu il a la rage ps: cet ancien coureur vit en suisse evidement