Un voyageur d’affaires sur 5 s’offre un séjour Bleisure

174

Stress, solitude ou encore faux pas culturel... les deux premiers parties de l'étude de Booking, Business Etiquette, ont révélé plusieurs craintes et angoisses des voyageurs d'affaires. Heureusement, le dernier volet montre que les déplacements pros peuvent aussi être synonyme de plaisir. Les collaborateurs profitent s'ils le peuvent de leurs missions pour découvrir de nouvelles cultures et villes.

La moitié des 4 500 voyageurs d’affaires de 8 pays interrogés estiment que l’opportunité de découvrir une autre culture (50%) ou de visiter une nouvelle ville (46%) constitue le principal intérêt de leurs déplacements professionnels à l’étranger.

D'ailleurs, un professionnel sur cinq (20%) en profite pour prolonger son séjour pour les loisirs. Presque autant (18%) considèrent que c’est une bonne opportunité pour se retrouver seul(e). Les voyageurs d’affaires japonais sont les plus nombreux à préférer prendre du temps pour eux (25%).

La Thaïlande est le pays le plus accueillant
Selon l'étude, la Thaïlande est considérée comme le pays le plus accueillant par les voyageurs d’affaires (29%). Ils la classent aussi dans le top 5 des pays où l’on mange le mieux. Presqu’un tiers des sondés aiment goûter à de nouvelles saveurs, de préférence en Italie (36%) et en France (35%), qui sont selon eux les deux pays où l’on mange le mieux.

Les voyageurs d’affaires considèrent que l’Allemagne est le pays où l’on voyage le plus facilement (28%), juste devant Singapour (27%), qui possède aussi d’après eux l’aéroport permettant de rejoindre le plus facilement la ville (32%) et propose la meilleure offre de restauration (30%).

La rencontre est toujours un moment apprécié
Même si la plupart des voyageurs d’affaires confirment que les déplacements professionnels peuvent être stressants (93%), ils s’accordent à dire qu’il est primordial de rencontrer ses clients ou associés en personne. La productivité est meilleure, les conversations plus franches et les relations s’en trouvent consolidées. En général, la majorité des professionnels (61%) préfèrent voir leurs collaborateurs en personne en dehors du bureau, mais seulement 46% ont l’opportunité de le faire régulièrement.

Les voyageurs d’affaires américains (68%) et britanniques (71%) sont ceux qui préférent les réunions en personne, si on les compare avec d’autres nationalités. Ils mettent en avant les bénéfices au niveau professionnel, surtout en termes de productivité et de construction d’une culture d’entreprise.

L’étude révèle également que les deux tiers des professionnels en déplacement envisagent les réunions en personne comme une occasion de tisser des liens plus solides (66%), d’avoir des conversations plus directes et franches (66%) et d’échanger plus facilement des informations (62%), tandis que plus de la moitié d’entre eux considèrent que les rencontres directes sont plus productives (56%) et permettent de mettre en place des solutions plus rapidement (52%), comparées à d’autres types de réunion.

En outre, un peu plus d’un quart (26%) des voyageurs d’affaires pensent que les réunions en personne permettent d’obtenir de meilleurs résultats financiers.

Des déplacements finalement bien appréciés
La plupart des voyageurs d’affaires (38%) apprécient les déplacements professionnels, en particulier les Français (30%), les Italiens (25%) et les Américains (25%). Environ la moitié des sondés considèrent que le fait de pouvoir rencontrer en personne ses clients et collègues lors de réunions (48%) et d’échanger avec eux en-dehors des réunions (39%) constituent les principaux intérêts des voyages d’affaires à l’étranger. Quasiment un quart des personnes interrogées (24%) apprécient gagner des miles en prenant l’avion et des points en séjournant à l’hôtel.