Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Une dispute entre 2 hôtesses provoque 4 heures de retard


Les passagers ne sont pas toujours les êtres les plus disciplinés, nous sommes bien d’accord. Mais il semblerait que les équipages aient également du mal à garder la «positive attitude». En effet, les voyageurs du vol New-York-Washingthon qui devait être assuré par American Eagle, le 20 septembre 2012, ont été retardés 4 heures à cause d’une dispute entre PNC.



Une dispute entre 2 hôtesses provoque 4 heures de retard
Il faut dire que les choses ont mal débuté entre les deux hôtesses d'American Eagle. Alors que l’avion se préparait au décollage, une des hôtesses était au téléphone. A la vue de ce comportement peu pédagogique, sa collègue faisant la traditionnelle annonce «Tout le monde doit éteindre son portable ou autres appareils électroniques» a agrémenté son discours d’un «et donc cela inclut l’équipage». La réprimande n’a pas plu à l’employée prise la main dans le sac, ou du moins sur le téléphone. L’ambiance entre les deux femmes n’était pas très cordiale ensuite, à tel point que l’une d’elles a refusé de travailler avec sa consœur. Informés de la querelle, les pilotes ont décidé de faire demi-tour plutôt que de décoller pour faire sortir les deux boudeuses. Des remplaçants ont alors dû être appelés. Et c’est ainsi que les voyageurs ont eu 4 heures de retard car deux hôtesses n’acceptaient pas de partager le même avion pendant 80 min de vol.