Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Une nouvelle compagnie 100% business britannique ?


Une nouvelle compagnie aérienne britannique pourrait bientôt voir le jour, baptisée Odyssey Airlines. Bien que les décideurs soient muets, plusieurs éléments ont filtré : sa flotte sera constituée de Bombardier CSeries et sera 100 % Business. D’ici 2014/2015, elle débuterait son exploitation avec une liaison entre l’aéroport Londres City et New-York.



Bombardier
Bombardier
En juin 2011, Bombardier annonçait la commande de 10 avions CSeries par un client qui souhaitait rester anonyme. L’identité du mystérieux acheteur a été en partie levée par Reuters. Il s’agirait d’Odyssey Airlines, une nouvelle compagnie aérienne britannique qui projette - entre autres - d’assurer une liaison Londres-city - New-York avec des appareils 100% business. British Airways assure cette même route sur le même créneau économique depuis deux ans. Le plus du futur transporteur ? La légèreté de ses appareils permettrait de faire un vol non-stop, là où les A318 de British Airways doivent faire escale en Irlande pour effectuer le plein avant de traverser l’Atlantique.
L’aventure de cette nouvelle entreprise semble toutefois assez périlleuse. De nombreux transporteurs qui avaient fait le choix de se placer sur le segment du All Business s’y sont brisés les ailes, à l’exemple de l’américain MaxJets en 2007 et du britannique Silverjet. Tous deux ont été emportés par des coûts d'exploitation trop élevés pour la taille de leurs appareils importants ainsi que la fidélité des voyageurs d’affaires aux compagnies aériennes classiques aux programmes de fidélisations avantageux. Et depuis, British s'est emparée du créneau. Comment Odyssey Airlines compte t-elle faire face à ces obstacles ? Impossible de le savoir. Adam Scott, identifié comme PDG dans les statuts de l’entreprise déposés en septembre 2010 au Royaume-Uni, nie toute implication dans le projet. Les autres protagonistes du dossier semblent vouloir également garder le silence tant que la compagnie n’est pas prête à prendre son envol. Un décollage qui pourrait avoir lieu entre 2014 et 2015 puisque la livraison des premiers jets CSeries est prévue fin 2013.