1/3 des voyageurs d’affaires travaillent pendant leur temps libre

82

Selon BCD Travel qui a interrogé un millier de voyageurs d’affaires francophones en Europe, 33 % des sondés continuent à travailler en dehors des heures de bureau lorsqu’ils sont en voyage d’affaires. Réalisée par Advito, la filiale conseil de l'entreprise, l'étude révèle qu'une personne sur trois est également soumise à une pression professionnelle plus importante en voyage d’affaires qu’au bureau.

1/3 des voyageurs d'affaires travaillent pendant leur temps libre
Analyser et comprendre la pression professionnelle, voilà le but de cette étude dont la finalité et d'aider les entreprises à mieux gérer l'environnement professionnel de leurs voyageurs. Si 33 % des personnes interrogées continuent à travailler pendant leur temps libre en voyage d’affaires, c'est souvent parce qu'elles ressentent une plus forte pression professionnelle qu’au bureau. Notons également que 15 % des voyageurs se sont retrouvés malades à leur retour de déplacements (certificats médicaux fournis) principalement en raison de virus attrapés sur place (comme la grippe) et d’une fatigue accrue. Pour clôturer ces quelques réponses (il est vrai un peu courtes pour analyser le bien fondé du travail réalisé), BCD Travel cherche livre quelques conseils simples aux entreprises :
  • Évitez les vols tôt le matin ou tard en soirée ainsi que les voyages en train
  • Si possible, réservez une nuitée supplémentaire pour permettre à votre collaborateur de s’acclimater
  • Prévoyez un taxi depuis et à destination de l’aéroport ou de la gare
Un peu simpliste, il faut bien le reconnaître. Autant de règles qui risquent de faire bondir des acheteurs soucieux d'économies... Il en reste.