250 millions d’euros pour développer les aéroports de Charleroi et Liège

Le ministre wallon des aéroports, René Collin, veut débloquer 250 millions pour développer les plates-formes de Charleroi et Liège d'ici 2023. Cette enveloppe permettrait entre autres d'allonger la piste de l'installation low-cost. L'aéroport de Charleroi aurait alors la capacité de proposer des vols longs-courriers aux voyageurs d'affaires.

Le journal belge Le Soir a pu obtenir la note stratégique du ministre wallon René Collin. Il veut investir 250 millions d'euros dans les deux aéroports de Charleroi et Liège d'ici 2023.

Environ 25 à 30 millions de cette somme seraient consacrés à l'allongement de la piste de Charleroi. Avec un taille de 3200 mètres de long, elle pourrait alors accueillir les avions longs-courriers. Selon les premières estimations, elle pourrait être finalisée en 2020. Le document estime également que le développement de l'installation passe par la pérennisation de la présence de Ryanair.

La plate-forme de Liège devrait entre autres recevoir 20 millions pour réaliser les aménagements nécessaires pour séduire FedEx qui a racheté TNT Express en mai dernier, et la convaincre ainsi de rester sur l'installation alors que ses projets la déplacent actuellement sur Paris.