Agacement

L’association européenne des compagnies aériennes à bas coût (ELFAA) a déposé une plainte auprès de la Commission européenne contre les conditions de refinancement d’Alitalia. Un décret italien adopté en août 2008 pour sauver la compagnie aérienne en difficulté impose en effet une taxe aéroportuaire de trois euros par passager aérien (tous les passagers, y compris […]

L'association européenne des compagnies aériennes à bas coût (ELFAA) a déposé une plainte auprès de la Commission européenne contre les conditions de refinancement d'Alitalia. Un décret italien adopté en août 2008 pour sauver la compagnie aérienne en difficulté impose en effet une taxe aéroportuaire de trois euros par passager aérien (tous les passagers, y compris ceux des compagnies concurrentes) au départ des aéroports italiens à partir du 28 octobre 2008, pour financer une réduction des charges sociales pour les salariés de la CAI repris de l'ancienne Alitalia.