Alstom et Airbus s’attaquent ensemble à la cybersécurité

Alstom et Airbus unissent leurs forces pour mieux lutter contre les piratages informatiques dans le secteur aérien. Les deux entreprises ont signé ce 27 avril un accord de coopération stratégique dans le domaine de la cybersécurité.

La croissance des cyberattaques, l’expansion de l’Internet des Objets et du Big Data inquiètent de plus en plus d'experts. Alstom et Airbus ont donc décidé de travailler ensemble pour développer de nouvelles mesures de protection des systèmes de transport. Cette coopération "permettra de faire émerger un nouveau modèle de gestion des risques,  adapté à l’évolution de l’industrie du transport", estiment les deux partenaires dans un communiqué commun.

Le programme portera notamment sur le codéveloppement de nouveaux services d’analyse de vulnérabilité des systèmes de transport, de nouvelles briques technologiques communes de protection, ainsi que sur la définition d’une nouvelle génération de centres de sécurité opérationnelle adaptée au secteur industriel.

Alstom proposera à ses clients des produits conformes à la dernière législation - comme la norme NIS qui sera obligatoire en Europe en 2018 - et aux cahiers des charges imposés par les gouvernements. L'entreprise pourra leur proposer un audit de leurs solutions existantes afin d’en augmenter le niveau de protection.