Bilan 2018: Vinci compense les pertes autoroutières avec l’aéroportuaire

La hausse de 9% du dividende en 2018 permet au groupe Vinci de considérer l'année en cours avec un certain optimisme. Le fort trafic enregistré dans les concessions aéroportuaires du groupe ayant atténué l'impact du mouvement des "gilets jaunes" sur les autoroutes.

Vinci a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 43,5 milliards d'euros, en hausse de 8,1%, contre 43,11 milliards attendus, et un bénéfice net, part du groupe, de 2,98 milliards d'euros (+8,6%).

"Vinci aborde l'année 2019 avec confiance, et envisage une nouvelle progression de son chiffre d'affaires et de son résultat", a déclaré Xavier Huillard, PDG du groupe, cité dans un communiqué.

Vinci a expliqué que si le trafic avait été dynamique sur l'ensemble de l'année dans sa filiale Vinci Airports, axe prioritaire du développement du groupe, le trafic sur les autoroutes accusait une légère baisse de 0,5%.

Celui-ci a progressé sur les dix premiers mois de l'année, mais la tendance s'est "renversée à la suite des perturbations occasionnées par les événements de la fin d'année", a-t-il expliqué dans son communiqué.