CWT, le conflit social sous surveillance

La grève chez CWT est suspendue après la rencontre annoncée entre la direction et les syndicats. Ce rendez-vous, auquel participait Brigitte Nisio, la Directrice Générale France et son équipe de Direction, a débouché sur une ébauche de solutions construite dans un premier temps autour de l'arrivée de ressources supplémentaires, principalement en CDD ou autour d'intérimaires, au sein de la TMC.

Selon Carole Lalanne, déléguée syndicale CGT que citent nos confrères de l'Echo Touristique, "Nous n’avons pas obtenu assez de garanties (prouvant) que les actions qu’ils mèneront apporteront très vite des solutions. Nous portons encore une revendication importante. Mais nous avons envie de faire confiance".

Concrètement, la grève est suspendue jusqu'au 9 juillet prochain, date d'un prochain point d'étape sensé apporter les premières réponses officielles. "mais le mouvement peut parfaitement reprendre après cette date", souligne la représentante syndicale.

Parmi les avancées qui semblent bien engagées, l'arrivée de ressources supplémentaires, en CDD et via des contrats intérimaires, pour améliorer les conditions de travail et lutter contre le mal être que traverse un grand nombre de salariés.

Selon nos sources, les demandes des syndicats autour de la délocalisation en Inde et en Espagne seraient complexes à satisfaire. Le plan de transformation 3.0 s'appuie sur des ressources techniques dans ces deux pays.