Easyjet refuse l’embarquement à un passager paraplégique

Un passager paraplégique voyageant seul s’est vu refuser l’embarquement sur un vol Easyjet lundi matin. Le personnel de la compagnie l’a empêché de monter à bord de l’avion, appliquant une consigne de sécurité jugé discriminatoire par la Haute Autorité spécialisée.

Easyjet refuse l'embarquement à un passager paraplégique
Joseph Etcheveste, 48 ans et paraplégique, s’était pourtant enregistré sans problème lundi matin sur son vol Biarritz-Paris assuré par la compagnie low-cost Easyjet. Mais en arrivant à la passerelle d’embarquement, le passager qui voyageait seul n’a pas été autorisé à monter dans l’avion par le personnel, selon une information révélée par le quotidien Libération.

La compagnie invoque des raisons de sécurité, son règlement obligeant les personnes à mobilité réduite non autonomes d’être accompagnées par un tiers. La règle indique que tous les passagers doivent être en mesure d’enlever leur ceinture, mettre leur masque à oxygène et leur gilet de sauvetage et accéder à la sortie de secours, le tout sans aucune aide. Déjà concernée par une affaire similaire par le passé, Easyjet est dans le viseur de la Halde (la Haute Autorité de lutte contre les discriminations) et de l’association des paralysés de France, qui pourraient toutes deux poursuivre la compagnie en justice.