Exclusif : StayFly, une compagnie aérienne hôtelière à Paris

Chassez le naturel, il revient au galop : Lionel Guérin, ancien patron de Hop!, ne sera pas resté longtemps loin des tarmacs. Avec John Baird-Smith, nouveau patron de HRS en France, il annoncera demain la création d’une entreprise qui exploite la capacité hôtelière de la classe business des avions au sol.

Dans l’aérien, ce qui coûte le plus cher, c’est l’immobilisation des appareils au sol. Une question qui a aiguillonné toute la carrière du pilote Lionel Guérin. Après avoir mis en place tous les leviers pour faire voler les avions, il se charge maintenant de rentabiliser leur séjour au sol avec une idée pour le moins originale et une nouvelle entreprise, baptisée StayFly. Le concept : utiliser les business class des avions de mieux en mieux équipés pour permettre aux voyageurs en attente ou en correspondance de passer une nuit confortable.

Entièrement réservable sur internet, la capacité des Business et First des avions disponibles et garés sur le tarmac est ainsi exploitée par StayFly dont une partie de la distribution est assurée par HRS. La partie gestion hôtelière des appareils est assurée directement par StayFly qui sous-traite la partie petit déjeuner avec le Starbucks de Roissy. La restauration est assurée par un nouveau restaurant de poissons en cours d’installation au Terminal 2 de Roissy CDG. Un accès aux salons, pour les douches, est intégré dans le tarif de location.

A terme, StayFly compte s’implanter à Orly puis sur l’ensemble des aéroports de l’Hexagone avant d’exporter son idée à l’international.