Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 9 Avril 2018

Grèves des transports : perte de 45 à 55 millions d’euros par jour



Voilà qui ne va pas améliorer les comptes de la SNCF ou d’Air France. Pour le transporteur ferroviaire, ce sont 20 millions d’euros de perdus chaque jour. Pour la compagnie aérienne, 25 millions partent en fumée chaque 24 heures, sans compter les freins à la réservation enregistrés pour les prochains 60 jours.



Grèves, 80 millions de pertes quotidiennes
Grèves, 80 millions de pertes quotidiennes
Les pertes financières sont sèches mais au-delà, c’est l’image des entreprises qui est ternie durablement. "On finit par s’habituer aux grèves mais on cherche toujours des solutions pérennes dans le temps pour éviter d’être pris en otage", explique un acheteur du CAC 40 qui met en place depuis deux ans des alternatives à Air France. "Si je me sens naturellement enclin à soutenir la compagnie française, je ne peux pas reprocher à mes voyageurs de faire aujourd’hui le choix de Singapore Airlines vers l’Asie, d’Iberia vers l’Amérique Latine ou d’American pour les USA. Au final, comme Hop! n'est pas en grève et que la couverture européenne des low cost est excellente, on a réussi à ne manquer aucun des rendez-vous programmés en France comme à l’étranger". Une situation qu’il juge pourtant incohérente face au redressement engagé par Air France.

Les cheminots bénéficient encore d’un regard bienveillant, mais cela pourrait ne pas durer. "La dégradation du service est peu compréhensible. La direction a bon dos mais je constate que la conscience professionnelle évoquée par les grévistes n’existe plus depuis longtemps", affirme notre spécialiste des achats travel.

Si l’on ajoute les grèves des bus locaux (comme à Toulouse) ou celle des personnels des postes à Bordeaux, la facture quotidienne de la trentaine de mouvements engagés frôle les 80 millions d’euros par jour. De quoi inquiéter la CPME qui constate déjà un affaiblissement du climat des affaires et affirme que "La reprise de l’emploi constatée en ce début d’année dans les PME/PMI est interrompue depuis deux semaines". Le mois de mai qui s’annonce pourrait bien focaliser toutes les colères sociales. "Nous sommes dans un pays à la dette abyssale où le toujours plus reste pourtant de mise". Une situation sans issue pour ce DRH, persuadé que le pire est à venir.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Bonjour

Merci de nous donner votre avis. Il sera très utile pour améliorer les contenus de DéplacementsPros.com.

Les messages sont modérés

Le courage des opinions exprimées est une vertu que nous cultivons.
Les messages postés avec des adresses mails erronées ne seront pas publiés.

Les messages agressifs ou injurieux sont systématiquement éliminés.
Autant le savoir pour ne pas perdre votre temps.

Les commentaires ne sont pas faits pour assurer la publicité commerciale d'un annonceur ou d'un opérateur. Merci d'en tenir compte car tous les messages contraires à cette règle seront systématiquement effacés.

La rédaction

Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.




Ce site est listé dans la catégorie Agences de voyages : Tourisme d'affaires de l'annuaire Se former au referencement et Dictionnaire Annuaire Informations