Hôtellerie : la France plus chère que ses voisins immédiats

Il faut toujours rester prudent lorsqu'une centrale hôtelière, fut-elle de qualité comme Trivago, publie une étude sur le coût de l'hôtellerie en Europe. Le choix même des établissements proposés, en l'occurrence dans le monde du loisir, fausse les résultats et déséquilibre la réalité du terrain.

Hôtellerie : la France plus chère que ses voisins immédiats
Il est néanmoins intéressant de constater que pour 2012 la compilation des données du trivago Hotel Price Index (tHPI) établies chaque mois de janvier à décembre 2011 et 2012 est claire : l'hôtellerie en France est plus chère qu'en Grande-Bretagne, en Italie, Allemagne et en Espagne. D’après le comparateur, les tarifs hôteliers pour une nuit en chambre double standard en France en 2012 s’élevaient en moyenne à 151 euros cette année. En Grande-Bretagne, les voyageurs ont dû globalement débourser pour une nuitée 144 euros en moyenne sur l’année. En Italie et en Allemagne, les tarifs hôteliers étaient également plus faibles qu’en France : respectivement 129 et 106 euros. Et en Espagne, ils ne s’élevaient qu’à 100 euros en moyenne, soit 51 euros de moins qu’en France.
Au niveau de la France, six régions affichent sur l’année un tarif moyen supérieur à 100 euros. Il s’agit de l’Ile-de-France, où la nuitée s’élève en moyenne à 172 euros, puis de la Corse et de la région Paca, où elle tourne autour de 125 euros. La Basse-Normandie, la région Rhône-Alpes et l’Aquitaine clôturent la liste, avec des nuitées entre 115 et 106 euros. A l’autre bout du classement, le podium des régions les moins chères pour 2012 est occupé par la Franche-Comté, puis le Limousin et enfin l’Auvergne.