Hôtellerie: la mauvaise année 2009 se confirme

La dernière enquête 2009 du cabinet Deloitte le confirme: c'était vraiment une "anus horibilis", pire millésime encore que 2003 pourtant resté de terrible mémoire.

Comme à chaque crise, c'est l'hôtellerie 4 étoiles qui a été la plus affectée par cette récession 2009 alors que l'hôtellerie économique tire plutôt bien son épingle du jeu grâce à une hausse des prix moyens. Globalement et malgré une mauvaise tendance, la France fait preuve d'une meilleure situation que les autres marchés européens grâce à la résistance de la clientèle française qui s'est mieux maintenue que les clientèles étrangères. L'étude Deloitte évoque des signes positifs pour 2010 mais ne s'attend à une amélioration qu'au deuxième semestre seulement.

Téléchargez l'intégralité de l'étude ci dessous.