International SOS crée une fondation pour promouvoir le Devoir de Protection

91

Une étude de International SOS révélait en 2011 que 95 % des sociétés interrogées ont envoyé un collaborateur dans un pays «à haut risque» en 2010 mais que la connaissance des risques varie selon les personnes interrogées. Sensibilisée à cette question, l'entreprise vient de lancer la Fondation International SOS visant à favoriser l’étude et l’adoption des bonnes pratiques du Devoir de protection, qui concerne particulièrement les voyageurs d'affaires.

International SOS crée une fondation pour promouvoir le Devoir de Protection
Cette fondation a pour objectif d’améliorer la santé, la sûreté, la sécurité et le bien-être des employés travaillant à l’étranger. Les recherches qui seront effectuées devront aider les entreprises, gouvernements, organisations non gouvernementales, universités, à comprendre et maîtriser les risques potentiels menaçant leurs collaborateurs à travers le monde. Elle mettra à disposition grâce à son site internet une bibliothèque de référence du Devoir de protection.
Dans cette optique, les «white-papers» publiés par International SOS et notamment l’Étude Comparative Internationale sur le Devoir de Protection, parue en 2011, seront approfondis. La fondation, à but non lucratif, a pour principales missions :
- Analyser et fournir des informations aux gouvernements, employeurs, travailleurs et prestataires en matière de risques santé, sûreté et sécurité, relatives aux missions internationales et/ou en environnements isolés.
- Encourager le développement d’un document de référence international sur la prévention et la maîtrise des risques liés aux déplacements ou au travail à l’étranger.
- Aider les employeurs à développer et renforcer leurs responsabilités liées au Devoir de Protection