L’ambassade d’Iran en France n’appose plus de visa dans les passeports

Faisant face à des sanctions américaines, l'Iran cherche des parades pour rassurer les voyageurs et ainsi maintenir son tourisme. Désormais, l’Ambassade de la République Islamique d’Iran en France n'appose plus de visa dans les passeports et privilégie à la place le visa électronique.

Les voyageurs d'affaires qui ont besoin de voyager en Iran ainsi qu'aux USA - via le programme d’exemption de visa (ESTA) - ont désormais un moyen pour éviter les sanctions américaines.

Les autorités iraniennes ont, en effet, mis en place deux contre-mesures. L’Ambassade de la République Islamique d’Iran en France a mis fin à la délivrance du visa dit classique sous forme de sticker collé dans le passeport du requérant au bénéfice d'un e-Visa (Electronic Visa).

La procédure d’obtention de ce sésame électronique reste sensiblement la même, avec la saisie des empreintes digitales auprès du service consulaire, le dépôt du dossier et le règlement des frais de visas à effectuer sur place. Toutefois dorénavant, le passeport sera immédiatement restitué au voyageur et l'e-visa envoyé par courriel sur l’adresse renseignée sur le formulaire consulaire.

Deuxième initiative : l'Iran n'estampille plus les passeports des touristes arrivants dans le pays depuis le mois d'août.

Action-Visas.com explique "Le Ministère des Affaires Étrangères a informé toutes ses représentations diplomatiques à l’étranger ainsi que les aéroports quant à l’application de ces nouvelles mesures qui visent à éviter les effets préjudiciables des sanctions économiques rétablies par les États-Unis après que ces derniers soient sortis de l’accord international sur le nucléaire iranien et auxquels le secteur touristique du pays est confronté".

Ces nouvelles mesures d’obtention du e-Visa et du non-estampillage du passeport à l’arrivée ne concernent pas les ressortissants d'Afghanistan, Bangladesh, Canada, Colombie, Irak, Jordanie, Népal, Pakistan, Royaume-Uni, Somalie, Sri-Lanka, Syrie et USA. Ces derniers sont également non-éligibles à l’obtention d’un visa à l’arrivée. Ils doivent donc réclamer, avant leur départ, un visa sur passeport dont les tampons d’entrée et sortie d’Iran seront apposés dessus.