La FAA bannit les e-cigarettes des bagages enregistrés

Si «Vapoter» dans une gare française n'est pas interdit, l'Agence de l’aviation civile aux États-Unis (FAA) ne veut pas voir de cigarette électronique dans les soutes des avions. Elle demande aux compagnies aériennes de les interdire dans les bagages enregistrés, craignant que l'appareil puisse causer des incendies.

La FAA appuie l'avis de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI). Elle recommande aux compagnies aériennes d'inclure les e-cigarettes dans la liste des objets interdits dans les valises enregistrées. L'organisation américaine explique avoir pris cette décision après avoir relevé plusieurs incendies provoqués par des vapoteuses aussi bien dans l'aérien que dans d'autres secteurs. Par exemple en août dernier, une e-cigarette rangée dans un bagage placé en soute s'était accidentellement activée. Sous l'effet de la chaleur, un feu a débuté et l'avion a dû être évacué.
La FAA préfère donc que les appareils soient mis dans les sacs cabines. Ainsi en cas de problème, le feu peut être plus rapidement repéré et maîtrisé.
Par contre, cette mesure n'autorise pas pour autant l'utilisation des e-cigarettes dans les cabines. De nombreuses compagnies interdisent, en effet, aux passagers de vapoter pendant le vol.