La capacité des compagnies aériennes américaines en dessous de son niveau d’il y a dix ans

Le transport aérien retourne-t-il vraiment à la croissance ? C’est la question posée par Robert Herbst, fondateur du cabinet d’analyse Airline Financials. Selon lui, si les compagnies semblent augmenter en permanence leurs capacités, elle ne font en réalité que déplacer les sièges autour de la table, c’est-à-dire transférer les appareils et les ressources d’une route à une autre, sans agrandir significativement leurs capacités.

La capacité des compagnies aériennes américaines en dessous de son niveau d’il y a dix ans
Le cabinet américain s’est basé sur les chiffres publiés par les neuf principaux transporteurs US, Delta, American, United, Continental, US Airways, Southwest, JetBlue, Alaska, et Air Tran. Le rapport indique que les seules compagnies ayant réellement augmenté leur capacité au premier semestre 2010 par rapport à l’année dernière sont Alaska, Air Tran et Jetblue. La capacité globale de ces neuf compagnies est malgré tout en baisse, comparé au premier semestre 2009, United enregistrant la plus forte baisse de 3,8%. Les projections pour le reste de l’année 2010 montrent des résultats identiques.

Le rapport tente également de montrer que la capacité des principales compagnies américaines est plus faible que ce qu’elle était il y a dix ans, en comparant les capacités du deuxième trimestre 2010 avec celui de 2000. «La dernière période de croissance pour le transport aérien s’est terminée il y a environ dix ans. L’an 2000 a été la dernière des cinq années consécutives et complètes de croissance», explique Robert Herbst. Selon lui, même en comptabilisant les hausses de capacité de 45% d’Alaska Airlines, de 73% chez Southwest et de 345% chez Air Tran, les neufs compagnies aériennes et leurs partenaires enregistrent une baisse de 6,4% de leur capacité globale ces dix dernières années.