Le Qatar supprime l’autorisation de sortie du territoire pour les étrangers

Le système des autorisations de sortie du pays, qui obligeait les travailleurs étrangers à obtenir la permission de leurs employeurs pour quitter le pays, est aboli depuis dimanche, annonce le gouvernement qatari.

La nouvelle loi "régulant les entrées, sorties et résidences des expatriés entre en vigueur dès aujourd'hui", a annoncé sur Twitter le ministère de l'Intérieur. Ce texte qui met fin aux autorisations de sortie du territoire pour les travailleurs immigrés avait été adopté début septembre. Ces autorisations étaient le pilier de la "kafala", un système de parrainage dénoncé par des ONG comme de l'esclavage moderne, permettant entre autres aux entreprises d'interdire à leurs employés de changer d'employeur ou de quitter le pays.

En vertu de la nouvelle loi, les employés étrangers pourront désormais quitter le territoire sans permission préalable. Seul 5% du personnel --principalement dans des fonctions de cadres, selon les médias-- devra encore obtenir le feu vert des employeurs.