Le Terminal B de l’aéroport de Houston fermé à cause du shutdown

Les effets du shutdown - qui paralyse une partie des administrations fédérales américaines depuis le 22 décembre dernier – se font de plus en plus sentir dans les aéroports. Les voyageurs d'affaires qui faisaient déjà face à des files d'attentes plus longues aux contrôles de sécurité, doivent désormais jongler avec les fermetures d'espaces sur certaines plates-formes à l'instar du Terminal B de l'aéroport de Houston.

Les effets du Shutdown aux USA sont de plus en plus visibles pour les voyageurs d'affaires. L'espace billetterie et le poste de contrôle du Terminal B de l'aéroport de Houston sont fermés depuis le 14 janvier 2019 en raison "d'un problème d'effectif lié au shutdown des administrations fédérales".

Les passagers dont les vols doivent décoller au départ de ce bâtiment, sont invités à rejoindre les check-points de la TSA des Terminaux C et E après leur enregistrement. Une fois les contrôles passés, les voyageurs peuvent rejoindre les portes d'embarquement situées au Terminal B à pied ou via le tram Skyway.

Il est également conseillé aux voyageurs d'affaires de prévoir un temps supplémentaire pour s'enregistrer et passer les contrôles.

Houston n'est pas le premier aéroport à fermer une partie de ses installations en raison d'une multiplication des arrêts maladie chez les agents de la TSA non payés depuis le début de la crise. Un des six concourses du Miami International Airport a été fermé – par précaution - les samedi et dimanche après-midi. Toutefois, l'activité est revenue à la normale sur la plate-forme qui fonctionne depuis lundi.

Le shutdown – né d'un désaccord entre Donald Trump et le la chambre des représentants sur le financement d'un mur à la frontière mexicaine – est devenu le plus long de l'histoire des États-Unis le 11 janvier dernier.