Le taxi se met au costume-cravate

Les taxis peuvent se féliciter d'avoir remporté une certaine victoire en apprenant que le Conseil Constitutionnel confirme l'interdiction du service UberPop en France. Cela dit cette affaire, et surtout la lutte contre les VTC, a mis en lumière des pratiques d'élégance voire de correction qu'ils adoptent massivement ! Démonstration.

C'est Le Monde qui le signale dans son édition du jour, "Sur les près de 8 000 chauffeurs que fédère, à Paris, la plus importante société de radio-taxi, 6 500 ont adhéré à une charte « Service plus » qu’elle vient de lancer. Outre le costume cravate (1 500 chauffeurs G7 s’étaient déjà conformés à ce code), la charte prévoit de mettre à disposition des clients une petite bouteille d’eau et un chargeur pour smartphone, de descendre pour ouvrir la portière, etc". Autrement dit, les taxis de cette compagnie ont bien compris la leçon et se mettent désormais sur leur 31 en adoptant les codes chics qui ont permis à Uber et autres VTC de se démarquer. A quand, pour les autres ?