Le sort d’Alitalia risque d’être fixé ce lundi

La compagnie Italienne n'est pas sortie de la zone de turbulence.

Luigi di Maio, le vice-président du Conseil italien a déclaré que mardi sera la date butoir de dépôt des offres pour participer au plan de sauvetage de la compagnie aérienne italienne.

Plusieurs de nos confrères italiens ont indiqué que le gouvernement pourrait devoir repousser cette date butoir, potentiellement après les élections européennes.

A ce jour, seul un plan de sauvetage d’environ un milliard d’euros a été porté à la connaissance des médias. Il manquerait toutefois près de 400 millions d’euros. Ce plan de reprise est piloté par Delta Airlines et la compagnie publique des chemins de fer italiens (Ferrovie dello Stato).