Le trafic aérien mondial s’envole en juin

Les compagnies ont été particulièrement occupées au mois de juin. La croissance du secteur aérien s'est envolée. La hausse du trafic passagers est de 7,8% pour le mois de juin et de 7,9% sur les 6 premiers mois de l'année. Il s'agit de la progression semestrielle la plus forte enregistrée depuis 12 ans.

Le dynamisme du secteur aérien ne s'est pas démenti en juin. Le trafic passagers (mesuré en RPK) a augmenté de 7,8% au mois de juin, une performance dans la lignée des 7,7% observés en mai dernier.

Toutes les régions ont progressé. L'Afrique, l'Amérique latine et l'Asie-Pacifique frôlent la croissance à deux chiffres sur le segment des voyageurs internationaux avec +9,9%, +9,7% et 9,1% respectivement. L'Europe, stimulée par le dynamisme économique de la région, présente pour sa part une hausse de 8,8%. Les progressions des trafics internationaux de l’Amérique du Nord et du Moyen-Orient sont plus limitées en comparaison (+4,4% et +2,5% respectivement).

Par ailleurs les capacités aériennes mondiales ont augmenté de 6,5% en juin tandis que le coefficient de remplissage des avions s'est amélioré d'un point pour atteindre 81,9%.

De plus, IATA remarque que le secteur aérien enregistre sa plus forte croissance semestrielle depuis 12 ans avec +7,9%. Le coefficient de remplissage sur les 6 premiers mois de l'année atteint le taux record de 80,7%.

Alexandre de Juniac, directeur général et de l'association IATA, explique "Une situation économique meilleure et une baisse des tarifs maintiennent une forte demande pour les voyages. Mais alors que les coûts augmentent, ce stimulus de baisse des prix est susceptible de disparaître. Et des incertitudes telles que le Brexit doivent être surveillées attentivement. Néanmoins, nous nous attendons encore à ce que la croissance de 2017 soit supérieure à la moyenne".