Le voyageur chinois, nouvelle vache à lait d’Aéroports de Paris

Les commerces et les services tirent les bénéfices du gestionnaire des aéroports parisiens. Chaque passager dépense 17,6 euros en moyenne, mais les Chinois dépensent cinq fois plus (100 euros par tête) si l’on en croit La Tribune qui vient de consacrer un article aux surfaces commerciales d’ADP, deux fois plus importante que celle du Bon […]

Les commerces et les services tirent les bénéfices du gestionnaire des aéroports parisiens. Chaque passager dépense 17,6 euros en moyenne, mais les Chinois dépensent cinq fois plus (100 euros par tête) si l'on en croit La Tribune qui vient de consacrer un article aux surfaces commerciales d'ADP, deux fois plus importante que celle du Bon Marché et 50% plus grande que celle du Printemps Haussmann.