Les ressortissants de 6 pays musulmans interdits aux Etats-Unis

Après une longue bataille judiciaire, la Cour suprême des Etats-Unis a validé, ce mardi 26 juin, le décret anti-immigration de Donald Trump. Les ressortissants de 6 pays musulmans sont ainsi définitivement interdits sur le territoire US.

Les Travel Managers des entreprises internationales vont devoir vérifier de près les passeports des collaborateurs et s'inquiéter en cas de Sales Meeting aux Etats-Unis par exemple. La décision, prise à la majorité de cinq juges contre quatre, entérine le décret qui interdit le territoire américain, de façon permanente, aux ressortissants de six pays majoritairement musulmans : Yémen, Syrie, Libye, Iran, Somalie et Corée du Nord.

La haute cour estime que le président "n’a fait qu’user de façon légitime de ses prérogatives en matière d’immigration". Cette dernière version ferme les frontières américaines à environ 150 millions de personnes.