Ryanair annonce une baisse de ses bénéfices

Ryanair s'attend à devoir faire face à de nouvelles grèves d'ici la fin de l'été. " Nous ne sommes pas prêts à satisfaire des demandes déraisonnables qui saperaient nos tarifs bas et notre modèle efficace ", souligne la compagnie aérienne lundi à l’occasion de la publication de ses résultats trimestriels.

Des résultats trimestriels peu encourageants,à l'image du climat social de l'entreprise. Aux nombreuses grèves s'ajoute la hausse du prix des carburants et l'augmentation du salaire d'une partie des pilotes.

Au cours du premier trimestre, les bénéfices ont baissé de 20% à 319 millions d'euros. Ryanair maintient ses prévisions et table sur un bénéfice de 1,25 à 1,35 milliard d'euros sur l'exercice comptable. Il s'agirait de la première baisse des bénéfices depuis 2014.

Des grèves sont prévues cette semaine, notamment en Belgique. Plus de la moitié des vols prévus au départ des aéroports de Zaventem et de Charleroi devraient être annulés. Ryanair entend limiter l'impact des actions et poursuit le dialogue avec les pilotes et le personnel de bord.

La compagnie prévoit cependant d'autres mouvements, mais n'entend pas les subir. Si des grèves "non nécessaires" sont maintenues, "nous devrons adopter notre schéma hivernal", indique l'entreprise. Elle pourrait ainsi supprimer plusieurs routes et les emplois qui y sont liés.