Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Dimanche 18 Mars 2018

SNCF : le type de grève choisi par les syndicats risque de les éloigner de l’opinion publique


En affirmant que "Le gouvernement tiendra", Bruno Le Maire s’appuie sur des études confidentielles qui démontreraient que les utilisateurs du train, contrairement au mouvement de 1995, ne seraient pas prêts à soutenir les cheminots.



Dans un communiqué, la FNAUT lui donne indirectement raison en constatant que les grèves à répétition pénalisent les voyageurs et desservent les intérêts du rail. Si la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports respecte le droit de grève, elle affirme que "le calendrier des grèves retenu par les syndicats de cheminots ait manifestement été calculé pour pénaliser au maximum les voyageurs. Elle estime aussi que le corporatisme et le conservatisme des syndicats ne peuvent que menacer l’avenir du rail".

Dans son communiqué, la FNAUT regrette que "les usagers les plus modestes, que les syndicats de cheminots prétendent défendre en priorité, seront les plus pénalisés… ils sont captifs du train. Où est le respect du service public ?".

La FNAUT "attend du gouvernement et des syndicats qu’ils engagent de véritables négociations afin de limiter la durée des grèves et la gêne insupportable qu’elles entraînent pour les voyageurs".
Notez





1.Posté par audo le 20/03/2018 11:32
Les mesures syndicales prévues contre la SNCF ne sont pas la réponse au problême.
Les conséquences à court terme seront dommageables pour tous.
Celles à long terme s'avèrent encore plus désastreuses sur le plan stratégique.
Pour ma part,je souhaite une large mobilisation des usagers et aussi de l'opinion afin d'opter
pour une solution consensuelle du "moindre mal" par rapport à la concurrence sauvage annoncée.
Un retraité,ancien syndicaliste.

2.Posté par Glucksman le 20/03/2018 14:23
Incroyable de constater l'absence de blocs sanitaires gratuits et propres dans la plupart des gares SNCF.

Est-ce ça un service public français ?

3.Posté par arthurr le 21/03/2018 16:26
quand les journalistes ont fait les gros titres avec les salaires moyens des cheminots.... ils n'ont pas rapporté les sommes, par rapport à des niveaux d'étude demandés équivalent. C'étaient des "moyennes".
Ce sont donc d'authentiques privilégiés qui prennent la France et les français en otage, et toujours quand les travailleurs partent en vacances!

4.Posté par audo le 22/03/2018 12:03
Pour ma part,je regrette un manque de réactions des usagers..et aussi de l'opinion.
L'affaire est trop grave pour rester dans le dialogue de sourds.Nous ne sommes plus en 1968.
Il faut tout faire pour s'écouter autour d'une table.

5.Posté par BOLLEE le 31/03/2018 16:48
comment peut on faire grève sur un sujet déjà obsolète.Bien sur que la concurrence aura lieu,bien sur que nos enfants changeront d'emploi 3 ou4 fois dans leur ,vie.Alors pourquoi bloquer un pays pour des acquis intenables et périmés.Laissons pour une fois une chance au réformisme.
E.BOLLEE



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.