SNCF : les portiques annoncés gare Saint Lazare

Valérie Pécresse est décidée : "Nous devons éradiquer la fraude dans les transports en commun qui coûte cher aux contribuables". La solution ? Installer des portiques de contrôle à la gare Saint Lazare, la plus fréquentée de Paris avec près de 180 000 voyageurs quotidiens.

Après les grandes lignes, le Transilien. L'installation de portiques en gare Saint Lazare, que confirme le Journal du Dimanche, n'est pas encore entérinée par Ile de France Mobilités qui doit voter cette décision dès ce mercredi 13 décembre. Mais voter ne veut pas dire installer. Il faudra attendre plus d'un an avant que tous les quais concernés soient équipés. Le coût de ce projet, 13,9 millions d'euros est validé et les premiers équipements "test" seront implantés à la gare Pereire.

Pour la Présidente de la région Ile de France, le passage via ces bornes de contrôle sera obligé pour accéder au train ou sortir du quai à l'arrivée. Des équipes de surveillance, complétées par des équipements vidéos, seront également présentes pour intercepter les fraudeurs, estimés à 7% des voyageurs.

Ile de France mobilités précise que ces portiques permettront une meilleure sécurisation des quais et un contrôle plus rapide en cas d'incidents ou d'incivilités. Les voyageurs, eux, craignent des embouteillages à l'entrée et à la sortie des quais.