Un pilote saoul dans le cockpit, vol annulé

Un vol de Portugalia Airlines, filiale de TAP, a été annulé en toute dernière minute avant le décollage de Stuttgart, vendredi. Les 106 passagers ont été conduits à l'hôtel et il valait mieux pour eux finalement, car le pilote n'était pas du tout en état de piloter.

C'est rare qu'un pilote se mette dans cet état là mais l'odeur d'alcool et la démarche incertaine du pilote ont conduit un employé de l'aéroport à signaler le cas à la police. Et les policiers qui ont pénétré dans le cokpit n'ont pu que constater le "fort état d'ébriété" du pilote de 40 ans dont le parquet de Stuttgart a immédiatement suspendu la licence de vol et fixé une caution de 10 000€ pour sa libération.

Les 106 passagers de la Portugalia Airlines, filiale de la TAP, ont été conduits à l'hôtel pour attendre que la compagnie puisse prendre ses dispositions pour les rapatrier à Lisbonne. La TAP annonce dans un communiqué qu'elle "ouvrira une enquête interne et prendra les mesures nécessaires". Elle "s'excuse auprès des passagers pour le désagrément causé". Malgré la pénurie de pilotes, il n'est pas sûr que celui-ci puisse se rassoir de sitôt dans un cockpit...