United renonce

La compagnie aérienne américaine ne fera finalement pas payer les repas à bord de ses vols longs courriers. La grogne des consommateurs -en particulier des entreprises qui avaient des contrats avec la compagnie- a eu raison de ce projet, destiné à améliorer la rentabilité du transporteur.

La compagnie aérienne américaine ne fera finalement pas payer les repas à bord de ses vols longs courriers. La grogne des consommateurs -en particulier des entreprises qui avaient des contrats avec la compagnie- a eu raison de ce projet, destiné à améliorer la rentabilité du transporteur.