Aigle Azur : décision du tribunal ce mardi ?

Le tribunal de Commerce d’Evry, après la suspension de l’audience ce lundi, reprend ses auditions ce mardi pour la reprise d’Aigle Azur, placée en liquidation judiciaire avec poursuite d’activité jusqu’à vendredi. Seuls deux repreneurs potentiels restent en lice.

- Publicité -

L’avenir d’Aigle Azur est encore en suspend. Compte tenu de l’abandon de deux offres (dont celle de Vueling), restent en lice celles de Gérard Houa d’un côté, des deux anciens dirigeants d’Air France Lionel Guérin et Philippe Micouleau de l’autre. Le tribunal de commerce d’Evry a examiné ce lundi celle du premier, actionnaire minoritaire d’Aigle Azur (20%) via la société Lu Azur, à l’origine du «putsch» ayant entrainé le départ de l’ancien président Frantz Yvelin puis le placement de la compagnie sous administration judiciaire. Son souhait de reprendre 90% de la flotte séduit certains syndicats.

Sonia Arrouas, présidente du tribunal, se penche ce mardi sur la seconde offre, émanant notamment de l’ancien président de Hop!, Lionel Guérin. Son offre vise à reprendre la «totalité du fonds de commerce» et à se recentrer sur les lignes les plus rentables, notamment l’Algérie. Elle est toutefois conditionnée à l’obtention d’un prêt participatif de 15 millions d’euros auprès de l’État.