Cap-Vert : exemption de visa et taxe de sécurité aéroportuaire en janvier

Le Cap-Vert saute enfin le pas. Les voyageurs d'affaires français pourront bénéficier de l'exemption de visa - annoncée dans un premier temps pour début 2018 - à compter de ce 1er janvier 2019. Par ailleurs, une taxe de sécurité aéroportuaire sera appliquée à la même date.

Annoncée pour janvier puis mai 2018, c'est finalement ce 1er janvier 2019 que l'exemption de visa d'entrée au Cap-Vert rentrera en vigueur.

Selon les éléments présentés le 20 décembre, les citoyens membres des 28 pays de l’Union Européenne, de la Suisse, de Norvège, d’Islande et du Liechtenstein ne seront plus obligés de demander un visa pour des séjours jusqu’à 30 jours sur ces îles de l'océan Atlantique.

Par ailleurs, le gouvernement cap-verdien a précisé qu'il avait l’intention d’étendre cette exemption aux touristes ressortissants de Monaco, de Saint-Marin et d’Andorre dans les prochains mois.

Le ministre des affaires parlementaires Fernando Elísio Freire de Andrade a expliqué "Nous appliquons cette mesure avec toute notre conviction car nous sommes persuadés que c’est ce qu’il faut pour le tourisme dans notre pays, pour la sécurité, pour notre compétitivité ainsi que pour l’affirmation du Cap-Vert dans sa région. Les touristes se déplacent vers les pays qui offrent les meilleures conditions possibles, ce qui explique pourquoi nous investissons dans cette politique de libre circulation".

La taxe de sécurité aéroportuaire va décoller
Le budget pour les déplacements professionnels au Cap-Vert risque également de grimper. Une taxe de sécurité aéroportuaire (TSA) sera appliquée à partir du 1er janvier 2019. Cette surcharge sera de 1,5 dollar américain (1,32€) pour les vols domestiques et de 35 dollars américains (26,34€) pour les liaisons internationales.

Les titulaires de passeports cap-verdiens, de passeports diplomatiques, les résidents cap-verdiens et les enfants de moins de 2 ans en seront exemptés.

La liste des pays éligibles à l’exemption de visa
32 pays sont éligibles à l’exemption de visa pour le Cap-Vert pour un séjour jusqu’à 30 jours :
France, Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Tchéquie.