Confinement en Europe – Par pays, les restrictions au voyage et au séjour

Confinement en Europe - Par pays, les restrictions au voyage et au séjour

Si les frontières entre pays membres de l'UE restent ouvertes, les conditions d'entrée se sont encore durcies entre fin octobre et début novembre, deuxième vague oblige. Voici, par ordre alphabétique, la liste des principaux partenaires commerciaux européens de la France - Comment s'y rendre ? Quelles restrictions une fois sur place ?

En Allemagne

S'y rendre

  • A compter du 8 novembre 2020, l´Allemagne renforce les règles de quarantaine auxquelles doivent se soumettre les voyageurs en provenance de zone à risque. Dès lors, toute personne entrant sur le territoire allemand (par voie aérienne, maritime, fluviale, ferroviaire ou routière) ayant séjourné ou transité dans les 10 derniers jours dans une zone classée comme « à risque » par les autorités sanitaires allemandes devra se conformer à deux principales obligations :
    1. Informer les autorités sanitaires locales de son entrée sur le territoire allemand (https://www.einreiseanmeldung.de)
    2. Observer une quarantaine de 10 jours à son domicile, sans y recevoir de visite (hors autres membres du domicile).
  • La quarantaine peut prendre fin de manière anticipée uniquement sur présentation d’un test PCR négatif réalisé en Allemagne au plus tôt 5 jours après l’entrée sur le territoire allemand.
  • Certains Länder annoncent mettre en place un système à plusieurs niveaux d’exceptions à l’obligation fondamentale de mise en quarantaine à l’entrée d’une zone à risque.
  • Il est vivement recommandé aux voyageurs de vérifier auprès du Land de leur lieu séjour quelle est la législation applicable et quelles exceptions sont prévues.
  • Des régions et territoires français sont classés zones à risques par les autorités allemandes. A la date du 17 octobre 2020, toutes les régions métropolitaines françaises sont considérées comme zones à risques, ainsi que la Guyane, la Guadeloupe, Saint-Martin, l’île de la Réunion et la Martinique. La liste des zones concernées est évolutive. Il convient de consulter très régulièrement le site du Robert Koch Institut (information disponible en allemand et en anglais).

Sur place

  • Mesures de distanciation physique et l’obligation du port du masque dans les transports en commun, les commerces et dans certaines rues et quartiers.
  • Depuis le 2 novembre 2020 et jusqu’à la fin novembre 2020, sont interdits sur tout le territoire fédéral :
  1. Les rassemblements de plus de 2 foyers ou 10 personnes maximum dans l’espace public
  2. Les nuitées touristiques (les déplacements privés non impérieux sont fortement déconseillés, y compris pour rendre visite à la famille)
  • Depuis le 2 novembre 2020 et jusqu’à la fin novembre 2020, sont fermés sur tout le territoire fédéral : les lieux de spectacles, les lieux de loisirs, les lieux de sport, les lieux de restauration...

En Belgique

S'y rendre

  • Pour les Français, le séjour en Belgique ne doit pas dépasser 48 heures. Au-delà, une quarantaine de 7 jours est requise.
  • Un test PCR est obligatoire, tout comme un formulaire de localisation des passagers qui doit être remis aux autorités à l'arrivée sur le territoire.
  • Une fois sur place, les voyageurs doivent évidemment se conformer aux mesures nationales belges, notamment être en possession d'une attestation de déplacement professionnel.

Sur place

  • La Belgique est en reconfinement général depuis le 2 novembre et jusqu'au 13 décembre, au moins. Ce nouveau confinement laisse place à de nouvelles règles avec notamment un report de la rentrée scolaire et l'obligation du télétravail quand cela est possible.
  • Tout déplacement dans le pays doit se justifier par la présentation d'une attestation.

En Espagne

S'y rendre

  • Pour les Français, il est possible de traverser la frontière pour rejoindre son domicile, en France ou en Espagne en justifiant de sa résidence. 
  •  Tout passager souhaitant se rendre en Espagne par avion devra compléter un formulaire personnel et non transférable : une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur recevra un QR code associé à son voyage qu'il devra conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire.
  • En Catalogne, un confinement périmétrique a été décrété le 29 octobre : Il n'est pas possible d'entrer ni de sortir de la région 7 jours sur 7. Les villes seront bouclées du vendredi 6h du matin au lundi 6h pendant deux semaines minimum.

Sur place

  • L'état d'alerte sanitaire a été décrété le 25 octobre pour une durée de quinze jours, avec la possibilité de le prolonger jusqu'au début du mois de mai.
  • Couvre-feu nocturne de 23 heures à 6 heures du matin sur l'ensemble du territoire à l'exception des îles Canaries, avec la possibilité pour les 17 régions du pays d'avancer ou de retarder d'une heure son début et sa fin, en fonction des caractéristiques locales.
  • Le port du masque est obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans tous les lieux publics.

En Italie

S'y rendre

  • Les voyageurs arrivant de France - de tout autre pays de l'UE - doivent remplir un formulaire (en italien) avant d'entrer sur le territoire.
  • Mais la plupart de ces voyageurs devront également se signaler dès l'arrivée à l'autorité sanitaire régionale et présenter le résultat négatif d'un test moléculaire (PCR) ou antigénique de moins de 72h, ou se soumettre à un test sur place à leur arrivée. Ces mesures concernent les voyageurs qui, au cours des 14 derniers jours, ont séjourné ou transité par les régions françaises suivantes : Auvergne-Rhône-Alpes, Corse, Hauts-de-France, Ile-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d'Azur.
  • Pour les étrangers, l'enregistrement est obligatoire à l'entrée dans quatre régions d'Italie. Il s'agit donc de signaler sa présence en remplissant un formulaire quand on se rend en Sardaigne, Sicile, les Pouilles et en Calabre.
  • La plupart des liaisons aériennes vers et au départ de l'Italie sont assurées.

Sur place

  • "Semi-confinement" dans plusieurs grandes régions : couvre-feu, fermeture des bars et des restaurants à 18 heures, salles de sport, de cinéma et de concert.
  • Selon la presse italienne, le gouvernement envisage d'annoncer prochainement un confinement des grandes villes du pays, à commencer par Milan et Naples.
  • Dans toute l'Italie, il est obligatoire de porter un masque dans les lieux publics intérieurs. Depuis le 16 août, le port du masque est désormais obligatoire entre 18h et 6h dans les lieux publics.

Aux Pays-Bas 

S'y rendre

  • Toute la France a été récemment placé en "zone orange" par le gouvernement néerlandais. A ce titre, en provenance de l'Hexagone, un voyageur arrivant aux Pays-Bas doit se soumettre à une quarantaine de 10 jours.
  • Les passagers se rendant aux Pays-Bas par voie aérienne doivent également remplir un formulaire de déclaration de santé avant l'embarquement. Dans le cas où un voyageur présente l'un des symptômes mentionnés dans le formulaire de déclaration de santé, il ne sera pas accepté sur le vol. Cette mesure s'applique également aux passagers en transit.

Sur place

  • C'est une des confinements les plus "légers" d'Europe : il n'y a pas de restrictions de déplacement en journée.
  • Les restaurants, bars et «coffeeshops» vendant du cannabis sont fermés. Le port du masque a été rendu obligatoire.
  • Tous les bâtiments recevant du public et les lieux de rassemblement intérieurs et extérieurs doivent fermer pour deux semaines à compter du 3 novembre.

Au Royaume-Uni 

S'y rendre

  • Le Royaume-Uni a mis en place une quarantaine pour les voyageurs venant de France, des Pays-Bas et de Malte depuis le 15 août. Il faut remplir au préalable le Public Health Passenger Locator Form disponible sur Internet et donner une adresse et un numéro de téléphone permettant aux autorités de contacter les intéressés pendant la durée de la quarantaine.
  • La France a mis une place une réciprocité concernant cette mesure de mise en quarantaine.

Sur place

  • En Irlande, la population est reconfinée depuis le 29 octobre pour six semaines, mais les écoles resteront ouvertes.
  • Le Pays de Galles (3 millions d'habitants) est quant à lui confiné pour deux semaines, mesure la plus dure instaurée au Royaume-Uni depuis la première vague de Covid-19 du printemps. En Irlande comme au Pays de Galles, les commerces non essentiels devront fermer.
  • L'Angleterre est à nouveau confinée depuis le 5 novembre. Jusqu'au 2 décembre, restaurants, pubs et cafés ne pourront proposer que de la vente à emporter, et les Anglais ne devront quitter leur domicile que pour des raisons précises, comme faire de l'exercice. Les écoles resteront ouvertes.