Covid-19 : un label mondial pour sécuriser la reprise des voyages

Le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC) lance un label mondial sur la sécurité et l’hygiène pour inspirer confiance aux voyageurs et accélérer la reprise du secteur dans le sillage de la pandémie de Covid-19.

- Publicité -

Le nouveau label reconnaîtra les gouvernements et les entreprises qui ont adopté les protocoles de santé et d’hygiène du WTTC, connus sous le nom de « Safe Travels », qui sont soutenus par l’Organisation mondiale du tourisme des Nations unies (OMT).
Les hôtels, les restaurants, les compagnies aériennes, les aéroports, les compagnies de croisière, les voyagistes, les boutiques de plein air et les transporteurs pourront afficher le logo faisant état de leur engagement une fois que les protocoles de la WTTC auront été mis en œuvre.

L’Arabie saoudite, Barcelone et Séville en Espagne, le Portugal et Cancun au Mexique sont parmi les premières destinations à adopter le label, qui reconnaît l’établissement de protocoles basés sur les directives de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Nous avons appris des crises passées que les protocoles standardisés et la cohérence au niveau mondial donnent confiance au voyageur. Notre nouveau label de sécurité mondial est conçu pour aider à rétablir la confiance des consommateurs dans le monde entier« , a déclaré Gloria Guevara, présidente et directrice générale du WTTC, dans une déclaration. « Nous sommes ravis que l’Arabie saoudite, qui préside le groupe de tourisme du G20, ainsi que des destinations populaires telles que Cancun, l’une des plus grandes destinations du monde, le Portugal, l’un des pays d’Europe dont la croissance est la plus rapide, et les villes de vacances de Barcelone et de Séville, entre autres, soient parmi les premières destinations à soutenir cette initiative et à mettre en œuvre des protocoles standards mondiaux pour se rétablir plus rapidement« 

« La mise en œuvre de ces protocoles par les gouvernements du monde entier permettra de restaurer la confiance indispensable à la relance du secteur du voyage et du tourisme ».