L’IATA (re)demande aux pays européens de rouvrir leurs frontières

575

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a une nouvelle fois appelé les gouvernements européens à trouver des moyens de rétablir la connectivité mondiale en rouvrant les frontières et à poursuivre les mesures de soutien afin d’aider les compagnies aériennes dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

Selon l’IATA, la demande de voyages s’oppose aux restrictions qui ont été imposées par une grande partie des pays, dans un effort pour arrêter la propagation de Covid-19, telles que la fermeture des frontières, les restrictions de voyage et les règles de quarantaine.

« La protection de leurs citoyens doit être la première priorité des gouvernements. Mais trop de gouvernements luttent contre une pandémie mondiale de manière isolée, en considérant que la fermeture des frontières est la seule solution« , a souligné le directeur général et PDG de l’IATA, Alexandre de Juniac.

Il a ajouté que les gouvernements doivent mettre en œuvre des mesures qui aideraient l’économie et la vie sociale à reprendre, tout en contrôlant la propagation de la pandémie.

Le dernier rapport de l’IATA a souligné qu’une baisse totale de 79,8 % du trafic aérien avait été constatée en juillet par rapport à la même période en 2019, tandis que le trafic international en juillet était inférieur de 91,9 % à celui de l’année précédente.

« De nombreuses compagnies aériennes n’auront pas les moyens financiers de survivre à une fermeture indéfinie qui, pour beaucoup, dépasse déjà un semestre. En ces temps extraordinaires, les gouvernements devront poursuivre les mesures de secours financières et autres dans toute la mesure du possible« , a souligné le directeur général de l’IATA.

L’IATA appelle les gouvernements à se concentrer sur la réouverture des frontières et la levée des restrictions imposées.