L’industrie hôtelière américaine au bord du gouffre

Une enquête menée auprès des membres de l’American Hotel & Lodging Association (AHLA) montre que l’industrie hôtelière est au bord de l’effondrement en raison de la pandémie de Covid-19. Les résultats indiquent que 68 % des hôtels ont moins de la moitié de leur personnel d’avant la crise travaillant à temps plein, et sans une aide gouvernementale, 74 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles seraient obligées de licencier des employés supplémentaires.

L’AHLA a mené l’enquête auprès des propriétaires, exploitants et employés de l’industrie hôtelière du 14 au 16 septembre 2020, avec plus de 1 000 personnes interrogées. Les principales conclusions sont les suivantes :

68 % des personnes interrogées ont moins de la moitié de leur personnel typique d’avant la crise qui travaille à plein temps actuellement. La moitié des propriétaires d’hôtels ont déclaré que leurs établissements risquaient d’être saisis par leurs bailleurs de fonds.
Sans une aide gouvernementale supplémentaire, 74 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles seraient contraintes à de nouveaux licenciements. Plus des deux tiers des hôtels (67 %) déclarent qu’ils ne pourront tenir que six mois de plus aux niveaux actuels de revenus et d’occupation prévus, en l’absence de toute aide supplémentaire.

Pour sensibiliser aux priorités de l’industrie hôtelière, l’AHLA a rallié ses membres à « Save Hotel Jobs », une initiative de base destinée aux hôteliers de tout le pays pour inciter les législateurs à adopter rapidement des mesures de relance supplémentaires. Cet effort continu des hôteliers a donné lieu à plus de 200 000 lettres, appels et tweets adressés aux membres du Congrès, une démonstration sans précédent d’unité et de soutien. Parmi les propriétaires d’hôtels interrogés, près de la moitié sont menacés de saisie par les prêteurs immobiliers commerciaux.

« Il est temps pour le Congrès de mettre la politique de côté et de donner la priorité aux nombreuses entreprises et employés des secteurs les plus touchés. Les hôtels sont les pierres angulaires des communautés qu’ils desservent, en renforçant les économies locales et en soutenant des millions d’emplois« , déclare Chip Rogers, président de l’American Hotel & Lodging Association. « Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser mourir des milliers de petites entreprises et de perdre tous les emplois qui leur sont associés pendant de nombreuses années. »