Londres dans les starting-blocks pour relancer le Mice

Les hôtels et lieux événementiels londoniens se préparent au redémarrage du tourisme d’affaires. Et la capitale britannique va pouvoir compter cette année sur l’ouverture de plusieurs établissements haut de gamme, NoMad London, Mondrian Shoreditch, Pan Pacific London, The Londoner…

Outre-Manche, plus de 24 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid. La pression retombe dans les hôpitaux, les mesures de confinement sont progressivement levées. Et le secteur du tourisme d’affaires reprend espoir et prépare la reprise.

Londres, l’épicentre de l’activité Mice en Grande-Bretagne, entend pouvoir accueillir la clientèle d’affaires dès que possible dans ses hôtels et lieux événementiels, et ce dans des conditions de sécurité sanitaire optimales. La capitale britannique souhaite également capitaliser sur une nouvelle offre hôtelière haut de gamme. Plusieurs enseignes internationales vont en effet inaugurer – certaines avec plusieurs mois de retard compte tenu de la pandémie – des établissements à Londres dans les prochains mois.

le Londoner

. The Londoner ouvre en juin prochain. Cet hôtel de luxe du groupe Edwardian Hotels a bénéficié d’un investissement de plus de 300 millions de livres. Situé près de Leicester Square, cet établissement de 350 chambres s’étirera sur 8 étages et 6 sous-sols avec des espaces de réception, des bars, des restaurants et deux salles de cinémas.

. NoMad London a été inauguré il y a quelques jours en face du Royal Opera House de Covent Garden, dans l’ancien tribunal de première instance et poste de police de Bow Street. Premier établissement de l’enseigne NoMad en dehors des États-Unis, cet hôtel de 92 chambres se distingue pour son influence mexicaine liée aux origines du bâtiment (classé).

. Le Mondrian Shoreditch ouvre ce printemps, en lieu et place du Curtain Hotel, dans ce quartier branché du centre-est de Londres. Cet hôtel de 120 chambres disposera d’un restaurant où oeuvrera le chef Dani García.

. Le Pan Pacific London, première implantation du groupe en Europe, ouvrira ses portes au cours du premier semestre de l’année, près de la place One Bishopsgate, entre Liverpool Streeet et le très branché marché de Spitalfiels. Cet établissement de luxe sera doté de 237 chambres et d’une plénière présentée comme la mieux équipée de la capitale britannique, avec des murs couverts d’écrans vidéo LED 4K, et un important espace meetings baptisé The Standard Townhouse’ situé sur deux étages (8ème et 9ème), avec vue sur Londres.

le Westin London. Photo credit: Dexter Moren Associates(Image: Dexter Moren Associates)

. Le Westin London City, le premier de cette enseigne du groupe Marriott dans la capitale britannique, ouvre également ses portes cette année. Situé au bord de la Tamise, sur l’ancien site réaménagé de Queensbridge House, cet établissement de 220 chambres disposera d’installations modernes pour les réunions et les événements.

Toujours côté hébergement, on notera l’inauguration, également au printemps, de l’appart’hôtel Kingsland Locke, au nord de Londres, rassemblant 124 studios tout équipés, une microbrasserie, une distillerie de gin, un restaurant ouvert toute la journée, des espaces de travail et une cafétéria.

Certains lieux événementiels ont aussi investi dans des studios permettant d’organiser des événements hybrides. Tobacco Dock a ainsi créé une plateforme de réalité virtuelle immersive, baptisée Tobacco Dock Virtual.

L’Olympia, le célèbre lieu de conférence et d’exposition de l’ouest de Londres, va pour sa part rouvrir en 2023, après un plan d’extension et de modernisation de 1,3 milliard de livres. Le nouvel ensemble comprendra un cinéma d’art et d’essai (quatre salles), un théâtre de 1 500 places, une salle de concert, des restaurants, des boutiques, des cafés et deux hôtels (Hyatt et CitizenM).