Entreprises : à quoi avez-vous droit durant cette crise du covid-19 ?

Face à l’épidémie du coronavirus l’Etat a annoncé plusieurs mesures afin d’aider les entreprises. Le gouvernement se dit être en « solidarité totale avec les entreprises et leurs salariés ». Le point sur les mesures mises en place. 

Les mesures de soutien immédiates aux entreprises annoncées entre jeudi soir et lundi sont les suivantes : 

  • La mobilisation de BpiFrance pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ; 
  • Le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ; 
  • La suspension des factures pour les entreprises (gaz, électricité, loyer …). Le Président Emmanuel Macron a déclaré qu« aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite » ; 
  • La mise en place d’un dispositif exceptionnel de report de charges fiscales et sociales, de soutien ou report d’échéances bancaires et de garanties de l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros pour tous les prêts bancaires contractés auprès des banques : « Pour les plus petites d’entre elles, et tant que la situation durera, celles qui font face à des difficultés n’auront rien à débourser, ni pour les impôts, ni pour les cotisations sociales », a ajouté le Président ; 
  • Un appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le médiateur des entreprises ;
  • La reconnaissance par l’État et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’État et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

Pour toute question, le gouvernement met à disposition une liste de référents par région disponible ici.