La Chine assouplit ses conditions d’entrée

1096
La Chine assouplit ses conditions d'entrée
La skyline de Shanghai.

Outre la délivrance de tout type de visas, les formalités sanitaires pour entrer en Chine s'assouplissent à compter du 15 mars.

Selon Action-Visas, après 3 ans de suspension, l’Ambassade de Chine en France délivrera de nouveau tous les types de visas, touristique compris, dès le 15 mars 2023. Pour le business travel, pas grand chose de nouveau : la délivrance de ce type de visas était déjà effective. A ce détail près : l'e-visa d’affaires (reçu par e-mail, sans rendez-vous au centre de visas pour les empreintes) reprendra aussi dans les prochaines jours.

En revanche, côté formalités sanitaires, il y a du nouveau pour les voyageurs d'affaires aussi. Alors que les voyageurs sont actuellement soumis à la réalisation d’un test PCR dans les 48 heures qui précèdent leur départ, dès mercredi prochain, un test antigénique négatif pourra être présenté.

« Les voyageurs de toute nationalité désirant se rendre en Chine en avion depuis la France, devront effectuer un test PCR ou antigénique dans les 48 heures précédant l’embarquement. Les autotests antigéniques Covid-19 sont également acceptables », informe l’Ambassade.

Cet assouplissement relatif au test avant départ était déjà en place depuis le 1er mars pour les voyageurs provenant directement d’une quinzaine de pays, dont Singapour, la Thaïlande, le Sri Lanka ou encore la Russie.

Ce résultat négatif de test Covid reste toujours à renseigner lors de la saisie du formulaire sanitaire de voyage, à remplir avant le départ sur le portail gouvernemental htdecl.chinaport.gov.cn ou depuis l’application WeChat.

Les compagnies aériennes ne vérifieront plus les rapports de test lors de l’enregistrement signale l’Ambassade.

La Chine a levé ses exigences de quarantaine le 8 janvier 2023.