L’autre jour, à la télé, un grand coronavirussologue a déclaré : « C’est nous qui transmettons le Covid-19 : le virus ne se déplace pas, il n’a pas de jambes. » OK, mais comme on dit : « Quand on n’a pas de tête, il faut avoir des jambes », est-ce que ça veut dire que quand on n’a pas de jambes, on a une tête ? Que le Covid-19 aurait bien une tête, voire un cerveau ?

- Publicité -

Eh bien en fait, oui ! Imaginez donc un peu les trois ou quatre premiers néo-coronavirus qui ne s’appelaient pas encore Covid-19, le jour où ils se sont réunis (physiquement, hein, pour eux, pas besoin de visioconf) pour mettre au point leur plan de contamination de l’humanité. Notre envoyé spécial raconte…

dans la tête du coronavirusDessin : Kevin Fontaine ; Scénario : David Keller