La Thaïlande et Singapour continuent d’assouplir leurs restrictions sanitaires

L’assouplissement des restrictions sanitaires continue sur le continent asiatique. Cette semaine, la Thaïlande et Singapour annoncent de nouvelles réglementations. 

En Thaïlande, alors que les autorités du pays annonçaient un assouplissement des restriction sanitaires à compter du 1er avril, le Ministère thaïlandais du Tourisme et du Sports travaille d’ores et déjà sur la prochaine étape. Ainsi, à compter du 1er mai il semblerait que le test PCR à l’arrivée sur le territoire soit remplacer par un auto-test antigénique rapide ATK pour les voyageurs internationaux. Cette mesure signifierait la fin de l’exigence de réservation d’une nuit d’hôtel dans un établissement certifié « SHA Extra+ » ou « AQ » dans l’attente du résultat.

> A lire aussi : En Asie, les conditions d’entrée évoluent, le Canada supprime le test PCR

Selon Action Visas, si cette proposition de transformation du test PCR à l’arrivée en test ATK est approuvée, et toujours si la situation sanitaire le permet, le ministère soumettra au CCSA une nouvelle mesure d’assouplissement des modalités d’entrée en Thaïlande à compter du mois de juin. Ainsi, dès le 1er juin, il se pourrait que la suppression des restrictions pour les voyageurs vaccinés soit totale. Le programme « Test & Go » d’exemption de quarantaine pour les voyageurs vaccinés pourrait donc ainsi disparaitre, tout comme le Thailand Pass. 

Fin de la quarantaine à Singapour

A Singapour, le masque ne sera plus obligatoire dans les espaces extérieurs à partir du 29 mars. La limitation pour les rassemblements sociaux passera de cinq à dix personnes et les salariés pourront se rendre plus souvent au bureau si ils le souhaitent. En revanche, les masques seront toujours obligatoires à l’intérieur.

En parallèle, le Premier ministre de la Cité-Etat a annoncé la fin de la quarantaine obligatoire pour les voyageurs internationaux à compter du 1er avril. Il a souligné une « étape majeure » pour la reprise du trafic aérien. «Cela donnera un coup de pouce nécessaire aux entreprises, notamment celles du tourisme, et aidera Singapour à retrouver sa position de hub aérien et économique», a-t-il déclaré. Ainsi, à partir du 1er avril, les adultes vaccinés et les enfants non vaccinés pourront être autorisés à entrer à Singapour avec seulement un test effectué avant le départ.