Covid-19 : de nombreux salons professionnels reportés

144

Avec l’explosion des cas de Covid-19 dans le monde, les reports de grands événements professionnels se multiplient en France, notamment à Paris.

L’expansion spectaculaire du variant Omicron perturbe des pans entiers de l’économie. Entre les faibles niveaux de réservation et la multiplication des arrêts maladie, des compagnies ferroviaires et aériennes ont du se résoudre à réduire la voilure. Le secteur de l’événementiel est un autre secteur très touché. De nombreux salons professionnels prévus ce mois de janvier ont été annulés ou reportés dans l’Hexagone, plus de 130 selon les comptages de l’Unimev (Union française des métiers de l’événement) fin décembre.

Le Festival international de la Bande Dessinée d’Angoulême, prévu du 27 au 30 janvier, est ainsi reporté probablement à fin mars début avril. Même décision pour le Salon Maison&Objet Paris 2022 (Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte) qui se tiendra finalement du 24 au 28 mars prochain. Le congrès Paris Santé Femme (Paris Porte de Versailles) est également reporté de janvier à mai. Et l’on peut citer aussi les reports du salon Rétromobile (Paris Porte de Versailles) de début février à mi-mars, Eurobois (Eurexpo Lyon) de début février à mi-juin, le Sival (Parc des Expositions d’Angers) et le salon Rest’Hôtel & Métiers de Bouche (Parc des Expositions et Congrès de Dijon) tous deux de mi-janvier à mi-mars.

D’autres événements prévus ce mois de janvier, souvent plus petits, ont heureusement été maintenus, dont les Rencontres de Pédiatrie Pratique (Porte Maillot), Cosmet’Agora (Espace Champerret), Welc’Home (Paris Le Bourget) ou le Salon des Thermalies (Carrousel du Louvre).

Ce stop and go permanent, au gré des vagues de Covid-19, est en effet plus difficile à gérer pour les très grands événements, et d’autant plus lorsqu’ils ont une dimension internationale. La question se pose par exemple de la tenue du Salon de l’agriculture (Porte de Versailles). Ses organisateurs souhaitent à tout prix maintenir l’événement prévu du 26 février au 6 mars. A l’étranger, les situations sont très disparates. Ainsi, le Fitur de Madrid, le grand salon hispanique du tourisme, est maintenu (du 19 au 23 janvier) alors que l’ITB de Berlin, le plus grand salon du tourisme au monde, prévu début mars prochain, bascule finalement en mode digital.