Le Touquet, phare d’un MICE new-look sur la Côte d’Opale

Le Touquet Paris-Plage est l’une des destinations majeures du tourisme d’affaires du nord de la France. Et ses deux lieux emblématiques, son Palais des Congrès et l’hôtel Barrière Le Westminster, viennent de faire l’un et l’autre l’objet d’une longue cure de jouvence. L’occasion de faire le point sur une offre MICE locale sans cesse enrichie, y compris jusqu’à Montreuil-sur-Mer.

Le Touquet Paris-Plage est une station balnéaire emblématique des Hauts-de-France. Sans conteste la plus chic. Sa notoriété remonte à la Belle Epoque, lorsqu’elle était fréquentée par la bonne société anglaise. “Elle reste la plus britannique des stations françaises”, rappelle Daniel Fasquelle, son maire, optimiste au regard du nombre de nos voisins d’outre-Manche fréquentant ses golfs et son hippodrome, et dont le rayonnement va encore s’étendre avec l’accueil prochain du show aérien des Red Arrows, et de l’équipe d’Angleterre comme camp de base pour la coupe du monde de rugby 2023. Ces temps-ci, elle doit plutôt à la première dame et à son président de mari de se retrouver dans la lumière. A l’enduro aussi, en février dernier, au cours duquel 300 000 personnes sont venus encourager pilotes de motos et de quads sur la digue.

Nouvel auditorium Maurice Ravel du Palais des Congrès

La station phare de la Côte d’Opale n’a pas un besoin impérieux d’augmenter fortement son tourisme. Elle compte 4 500 habitants à l’année – pour deux fois plus de résidences secondaires dont des magnifiques villas parfois plus que centenaires. Mais elle passe à près de 30 000 âmes sur la très haute saison. Hors ces périodes de pics touristiques, la ville mise depuis longtemps déjà sur le tourisme d’affaires. Léonce Deprez, son maire de 1969 à 1995, fut d’ailleurs le fondateur de France Congrès.

La ville ambitionne désormais de doubler son activité MICE dans les prochaines années. Pour atteindre un tel objectif, elle peut déjà compter sur son Palais des congrès. Celui qu’on appelle aussi Palais de l’Europe (ou Casino de la Forêt) est l’un des plus beaux de France, avec son magnifique hall d’entrée (Dumahel) de style Art Déco, bordée par deux élégantes salles de 150m² chacune (les salons Schuman et Adenauer). Et le centre a bouclé début 2020 un vaste programme de rénovation et d’agrandissement, après deux années de travaux, une nouvelle aile signée Jean-Michel Wilmotte le dotant notamment d’un second auditorium, la salle Ravel (1 156 sièges).

L’Hôtel Barrière Le Westminster vient lui aussi de faire l’objet d’une cure de jouvence. Entièrement rénové (10 mois de travaux), cet hôtel emblématique du Touquet, lui aussi construit dans le style Art Déco, a véritablement rouvert en juin dernier. Il est désormais le seul 5 étoiles du littoral nord, de la Côte d’Opale à la Côte Picarde. L’établissement compte 104 chambres et suites, dont la 007 en hommage à Ian Fleming qui s’y rendait souvent dans les années trente (il y aurait écrit Casino Royal). Le centre d’affaires du « West » a également été entièrement modernisé. Il compte 10 salles de réunion – toutes en lumière jour – dont une plénière de 350m² pouvant accueillir 200 personnes en théâtre.

projet The Dune

La station est par ailleurs en passe de combler un manque de chambres d’hôtels à certaines périodes de l’année. Elle en compte aujourd’hui quelque 1 500 accessible à pied depuis le centre-ville et le palais des congrès, dont quelques centaines en 4 étoiles (Novotel Thalassa, Grand Hotel, Holiday Inn). Un complexe regroupant les enseignes Mercure, Ibis Style et Tribe (130 chambres) va ouvrir cet été, non loin de la zone de l’aéroport proche du centre-ville. Un autre projet doit également voir le jour dans les prochaines années, The Dune, un surprenant hôtel 5 étoiles de 130 chambres construit en lieu et place du parc aquatique Aqualud.

Côté animation, le Touquet propose un vaste choix d’activités, entre le char à voile, l’équitation, le longe-cote, le golf et le shopping bien sûr (la ville compte par exemple cinq chocolatiers reconnus, Au Chat Bleu, Beussant, L’Arnicole, La Manufacture et depuis 2019 Jean Trogneux). Et l’aquarium Nausicaa de Boulogne-sur-Mer ne se trouve qu’à une demi-heure de route du Touquet.

Chateau de Montreuil

L’offre MICE s’est enrichie également dans les environs de la station. Ainsi, à Montreuil-sur-Mer, agréable petite ville située à 17 kilomètres du Touquet, Valérie Ferrandis et son mari Pierre-Eric Remoleux ont repris la gestion du “Château de Montreuil”, ancienne demeure particulière des années 30 transformée en hôtel. Fort de leur expérience à la tête du petit groupe indépendant Living Hotels (Castel Victoria au Touquet, La Villa des deux Caps à Wimereux…), ils ont joliment redécoré cette belle maison, dotée d’une vingtaine de chambres (avec les cottages et la dépendance réaménagée), de tables gastronomique et bistronomique, d’une salle de réunion pour 12 personnes et d’un pavillon pouvant accueillir jusqu’à 140 personnes.

Domaine de Fresnoy (c) b.teissedre

Un nouveau lieu répond davantage à ceux qui veulent surtout “se reconnecter et lâcher prise”. Le Domaine de Fresnoy est un ancien relais des Templiers perdu dans un écrin de verdure, du côté de Loison-sur-Crequoise, à environ 15 km à l’est de Montreuil-sur-Mer. Florence Karras a quitté le monde de la banque, s’est formé à la sylvothérapie, a créé Canopsia et racheté cet ensemble de maisons en pierre blanche. Son objectif, remettre la nature et l’humain au coeur des enjeux de l’entreprise. Ce lieu visant à “redonner du sens” compte cinq chambres – mais on trouve des chambres d’hôtes dans les environs – et depuis peu une salle de réunion aménagée dans une ancienne grange.

Rappelons enfin l’un des grands atouts du Touquet, sa position géographique et ses moyens d’accès : la station se trouve notamment à une demi-heure de Calais (où débarquent les anglais venant par ferry), 2h de Lille et 2h30 de Bruxelles et Paris, par la route. En train, sa gare d’Etaples-Le Touquet est reliée à Lille, Arras et Paris (compter entre 2h15 et 2h30 depuis la gare du Nord) respectivement par TGV, train Corail et TER.