Parc des expos et musée, ça bouge au Bourget

Le Parc des expositions du Bourget a entamé la dernière étape légale avant le lancement du chantier du Hall 3. Cette extension, qui a les JO 2024 comme horizon, s’ajoute à la prochaine inauguration d’un Musée de l’air et de l’espace rénové.

Avec le lancement récent de la participation du public par voie électronique (PPVE – qui sera en ligne jusqu’au 20 décembre 2019), le projet de restructuration du Parc des expositions Paris-Le Bourget entre dans sa dernière phase procédurale préalable au début des travaux.

Le projet de restructuration consiste en la démolition, la reconstruction et l’extension du Hall 3. Le bâtiment passera de 12 500 à 20 000 m² de superficie, et sa hauteur, de 5 à 9 mètres. Il accueillera le Centre des Médias des Jeux Olympiques de Paris 2024. Bien sûr, il y a une vie après les JO et tout est fait pour répondre aux attentes des organisateurs de salons français et internationaux, notamment en termes de qualité environnementale par une certification HQE et BREEAM.

S’ajoute à cette extension, la construction de 3 000 m² de de locaux techniques et annexes dont deux coques de restauration rapide. Le site du Parc des expositions attendra la tenue de la 54e édition du Salon international de l’aéronautique et de l’espace en juin 2021 pour se transformer. Le chantier ouvrira donc en juillet de cette même année, pour une livraison prévue au 1er trimestre 2023.

Le renouvellement est décidément à l’œuvre au Bourget puisqu’à partir du 17 décembre 2019, son musée dévoilera son aérogare historique rénovée. Ce bâtiment Art déco, appelé aussi Grande galerie, construit en 1937 à l’occasion de l’Exposition internationale avait pour objet l’accueil des voyageurs et marchandises en provenance du monde entier. 

Cette rénovation permet la location de nouveaux espaces événementiels, notamment la mezzanine qui offre un panorama sur toute la perspective du bâtiment ; la salle des huit colonnes, cœur de l’ancienne aérogare, à la monumentale horloge.