Conférence GBTA Europe: à Berlin, le secteur du voyage d’affaires se reconnecte

La structure régionale Europe de la Global Business Travel Association (GBTA) organise ce début de semaine à Berlin sa conférence annuelle, en partenariat avec VDR, la German Business Travel Association. Son slogan «Ready. Safe. Travel» sonne le signal d’une reprise solide du secteur, même si les sujets de préoccupation de manquent pas…

Enfin le retour en présentiel pour la 10ème conférence annuelle de la GBTA Europe, après celle de 2020 annulée. Et c’est celle de l’an dernier qui se tient actuellement, reportée de trois mois pour cause d’Omicron ! Histoire de remettre – définitivement ? – les pendules à l’heure, GBTA Conference 2022 se déroulera en novembre prochain à Bruxelles. Avec comme grande nouveauté GBTA Sustainability en introduction de l’événement bruxellois, entièrement dédiée à la durabilité.

Cette conférence GBTA Europe 2021 marque également son retour à Berlin, la capitale allemande ayant accueilli les éditions de 2018 et 2014 (celle de 2019 s’est tenue à Munich). Dans le vaste Estrel Hotel & Conference Center sont ainsi réunis, depuis lundi jusqu’à ce mercredi, quelque 550 professionnels du voyage d’affaires, fournisseurs, médias et société technologiques, ainsi qu’une bonne centaine d’acheteurs et travel managers. «Ce ratio nous satisfait. Il témoigne d’une marque de confiance dans le contexte actuel», se félicite Suzanne Neufang, la directrice exécutive de la GBTA depuis maintenant un an.

Pour les organisateurs de l’événement, il était temps de renouer les contacts. Et la GBTA Europe a clairement mis l’accent sur l’échange entre participants, avec des formats invitant à davantage d’interactions entre eux. «Les réunions en présentiel sont plus importantes que jamais, même si cet événement est assombri par la terrible situation en Ukraine» a tenu à rappeler Christoph Carnier, le président de la VDR, dans son discours de bienvenue.

Mike Berners-Lee

Sans surprise, la durabilité était le thème majeur abordé pendant la conférence. Mike Berners-Lee, fondateur de Small World Consulting, a reconnu être un peu plus optimiste qu’il y a trois ans, tout en soulignant l’importance des voyages dans le réchauffement climatique. Et il a invité le management qui voyage à l’avant des avions à méditer ces chiffres basés sur un vol aller-retour Londres-Hong Kong, soit 3,5 tonnes de rejet de CO2 en classe éco, 4,5 en premium economy, 10 en business class et 13,9 en première classe !

Tous les invités de marque sont revenus sur les problématiques environnementales. Khaled Shahbo, senior vice-president Europe d’Entreprise Holdings, a insisté sur la multi-mobilité et le verdissement des flottes. Meenaz Diamond, Senior vice-présidente sales worldwide du groupe Accor, a rappelé le recours accrus aux hôtels pour organiser des réunions professionnelles, dans un environnement où le télétravail réduit parfois la taille du bureau.

Ariel Cohen , CEO et co-fondateur de TripActions, a apporté quelques réponses à la question « Comment croître dans une période aussi compliquée ? », notant que le secteur du voyage était de plus en plus complexe et le monde de moins en moins stable. Le dernier mot reviendra à Delphine Millot, depuis peu la SVP Sustainability au sein de la GBTA, qui détaillera prochainement dans nos colonnes les différentes initiatives que va prendre l’association pour mieux former et informer sur les bonnes pratiques et outils à mettre en place, afin d’aider les travel managers et acheteurs dans leurs démarches RSE.